Une co-production de

Générique : “Euphotic” Carbon Based Lifeforms (Interloper) 2010 Ultimae Records, 2015 Blood Music (remastered)
Voix du générique : Karine

Crédits musiques

  • “Beyond Infinite” Ocoeur (A Parallel Life) 2014 n5MD Records
  • “Drowning In Darkness” T-N (V/A Snowflakes IV) Raumklaug Music
  • “Golden Times I” Ben Lukas Boysen (Golden Times I EP) Erased Tapes Records

Les artistes

Crédit image

Texte de l'épisode

Avec les étoiles, les planètes, les étoiles filantes, le satellites et les avions, On a à peu près listé tout ce que l’on peut apercevoir dans le ciel… sauf son objet le plus visible et le plus facile à apprécier : La lune, compagne fidèle de la Terre, symbole de la nuit.

Généralités

Qu’est-ce que c’est exactement ?
D’où vient-elle et pourquoi ne voit-on pas son côté obscur ?
Alors déjà un premier point : il n’existe pas de côté obscur de la lune.

Il y a un côté qui nous est impossible à voir depuis la Terre, mais le côté opposé est autant éclairé que celui qui nous fait face. Lorsque la lune nous présente un fin croissant, c’est d’ailleurs précisément parce que c’est l’autre côté qui est majoritairement éclairé.

Mais alors pourquoi la lune ne semble pas tourner sur elle-même ?
C’est tout simplement parce que pour chaque rotation autour de la Terre, elle effectue aussi exactement un tour sur elle-même. Mais cela n’a pas toujours été le cas. C’est un phénomène qui a mis des milliards d’années à se produire, petit à petit. et cela est lié aux marées.

Vous savez que c’est la lune qui est responsable des marées ? Son attraction, sa gravité, imperceptible pour nous, lorsqu’elle est appliquée sur toute l’eau des océans, tire l’eau en direction de la Lune et en faire monter le niveau.

En réalité, elle n’attire pas que l’eau, mais déplacer un liquide demande bien moins de force que, par exemple, la croûte terrestre.

Et bien, il faut savoir que la Terre crée aussi des marées sur la Lune. Forcément, comme il n’y a pas d’océans, il n’y a pas de niveau d’eau qui monte, mais la surface de la Lune est un peu plus bombée du côté de la Terre.

Lorsqu’elle tournait plus vite sur elle-même, cette bosse se déplaçait tout autour de la Lune. Cette bosse, avec la rotation de la lune, avait toujours un petit décalage qui tirait légèrement la lune dans le sens inverse de sa rotation, et cela a fini par bloquer la Lune dans une certaine orientation par rapport à la Terre.

Alors, oui, il y a aussi le même phénomène qui se produit au niveau de la Terre. Sa rotation est aussi ralentie par la Lune, mais sa masse est telle que la Lune ne sera probablement jamais bloquée dans le ciel… en tout cas, pas avant que le Soleil ne s’éteigne.

Origine

Mais d’où vient-elle la Lune ? Est-ce une planète capturée par la Terre lors de la formation du système solaire et qui s’est mise à tourner autour d’elle ? En partie, oui, mais en bien plus violent.

Suite aux missions Apollo, et à l’analyse des roches rapportées de la Lune, on s’est aperçu qu’il s’agissait de roches similaires à celles présentes sur Terre.
Si nous n’avons pas de réponse définitive, nous avons néanmoins une théorie qui fait consensus au sein de la communauté scientifique.

Il y a 4,5 milliards d'années, lorsque le système solaire était toujours en train de se former, et environ 100 millions d'années après la formation de la Terre, la poussière de la nébuleuse originelle avait presque fini de s’agglomérer en planètes.

Mais il y a avait une planète naine, Théia, un peu plus petite que la Terre, presque de la taille de Mars, soit 6 500 kilomètres de diamètre, qui avait une orbite très proche de celle de la Terre.

A force de se frôler, la gravité les a attirées l’une vers l’autre et elles se sont percutées à 40 000 kilomètres par heure.

De cet impact titanesque, il reste deux aspects encore présents aujourd’hui : l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre à l’origine des saisons et bien sûr... la Lune !

Lors de la collision, des tonnes et des tonnes de matière ont été éjectées du cratère. La Terre était heureusement à peine formée, était encore une boule de magma en fusion et elle a vite retrouvée sa forme sphérique.

Cette matière éjectée est en partie retombée et continue de former notre planète, mais une quantité importante est restée en rotation autour de la Terre.

Pendant cette période, la Terre avait donc un anneau roches et de poussières. Imaginez un peu un anneau barrant le ciel, ça devait être magnifique.
On n’aurait pas survécu 5s à la surface de la terre à l’époque, hein, mais on peut toujours l’imaginer.

A la manière d’un système solaire miniature, les plus gros blocs ont attiré les plus petits et se sont agglomérés entre eux pour former une boule, notre Lune.

Légendes

Évidemment, un astre aussi visible a son lot de légendes et de mythes qui l’accompagnent.

En général, elle est représentée comme une version nocturne du Soleil, et dans la majorité des cultures, ils forment tous deux un couple homme/femme.

Au Bénin par exemple, La Lune, Mawu, incarne le féminin.
Elle est la déesse de la Nuit, de la sagesse, et de la connaissance.
Le Soleil, Lisa, représente quant à lui le principe masculin. Il contrôle le déroulement des jours, et détient la force et le pouvoir qui soutient le monde.
Lorsque Mawu et Lisa s’accouplent, une éclipse se produit dans le Ciel.
Tous deux sont ainsi à l’origine du monde, ils sont les créateurs des Dieux et de l'humanité, également vus comme les 2 facettes d'un seul et même Dieu.

Au japon, c’est l’inverse :
Tsuki-Yomi, Dieu de la Lune, vivait dans ciel avec sa soeur Amaterasu, Déesse du Soleil.
Un jour elle l'envoya en ambassadeur auprès de Uke-mochi, Déesse de la nourriture, pour participer à un merveilleux repas. Mais quand Tsuki-Yomi vit que la nourriture qui lui était servi provenait de la bouche et du nez de la Déesse, il fut si dégoûté qu'il la tua sur le champ.
Fâchée contre lui, Amaterasu ne voulut plus jamais le revoir. Dès lors, les deux enfants d'Izanagi, co-créateur du monde et du Japon, vivent en alternance dans le ciel, expliquant la succession du jour et de la nuit.

Mais il y a aussi des mythes expliquant les formes que nous pouvons distinguer sur la surface lunaire.
Ma préférée est une ancienne légende amérindienne qui explique pourquoi on peut voir la forme d’un lapin :

Elle raconte qu’il y a bien longtemps, vivaient un lapin, un renard et un singe.
C’était de très bons amis et ils étaient inséparables. Un jour qu’ils se promenaient dans la forêt, ils virent soudain au détour d’un sentier un mendiant allongé sur le sol.
Après un instant d’hésitation, les trois amis s’approchèrent prudemment de lui. Mais l’homme restait allongé et immobile.

Arrivés près de lui, le singe , le plus téméraire des trois animaux, s’adressa à lui: « Que fais-tu ainsi couché sur le sol, au beau milieu de la forêt »? Le mendiant ouvrit péniblement un oeil et bredouilla quelques paroles: « … cela fait des jours et des jours que je n’ai plus rien avalé… je suis à bout de force…aidez-moi…s’il vous plaît… ».

Après s’être concertés, les trois amis décidèrent de partir à la recherche de nourriture afin de venir en aide au mendiant. Le singe partit prestement dans les arbres et revint vite les bras chargés de baies et de fruits fraîchement cueillis. Le renard partit chasser des oiseaux et pêcher des poissons qu’il fit cuire avant de les donner au mendiant. Mais le pauvre lapin, ne sachant ni grimper aux arbres, ni cueillir de fruits, ni chasser ou pêcher, revint bredouille auprès du mendiant et de ses deux amis. Attristé de ne rien pouvoir donner au mendiant, il décida de lui offrir sa propre chair et se jetta dans le feu qu’avait allumé son ami le renard.

Voyant cela, le mendiant leur révéla alors sa vraie nature: il était le dieu Indra, dieu de l’Étendue Illimitée du Ciel, Maître de la pluie et des saisons. Emu par ce don de soi, il adopta le lapin et le ramena avec lui sur la lune.

Depuis cette époque, en regardant attentivement la lune, il est possible d’apercevoir ce lapin.

Conclusion

De nos jours encore on lui attribue des effets sur nos comportements, les naissances (voire l’agitation des enfants).

A chaque pleine lune, les articles sur le sujet pulluent un peu partout.

On peut régulièrement lire, que nous mettrions 5 minutes de plus à nous endormir, passerions une nuit raccourcie de 20 minutes et aurions un sommeil plus agité…

Ce qui est certain c’est que la Lune a contribué à la vie sur terre telle qu’elle est aujourd’hui. Sans les saisons par exemple, rien ne dit que la vie aurait été possible.

Alors regarde la lune et dis-toi que sans elle, nous ne serions peut-être pas là.